À propos

L’objectif du projet APLIM (APprentissage des Langues étrangères par IMmersion) est d’apprendre l’anglais autrement grâce à la réalité virtuelle afin de susciter une plus grande motivation. Il mobilise des établissements français et des établissements allemands mais également des chercheurs spécialisés dans ce domaine pour mener une expérience innovante.

Ce projet se veut innovateur dans le sens où des élèves français et allemands créent une visite virtuelle de leur établissement respectif et des environnements en 3D. En travaillant en collaboration avec leurs partenaires respectifs, ils bénéficient d’opportunités uniques de communication authentique, aussi bien asynchrones que synchrones, en anglais qui est la langue cible.

Dans ce projet, les enseignants mettent en œuvre l’approche actionnelle, basée sur des tâches d’apprentissage. C’est une pédagogie dite active qui rend les élèves acteurs de leur apprentissage. En sollicitant les émotions des élèves, elle favorise une expérience unique dans leur apprentissage d’une langue étrangère.

Aussi, nous mettons en place des activités mêlant l’interculturalité notamment par le développement des compétences de compréhension et de production orale du Cadre Commun Européen de Référence pour les Langues (Conseil de l’Europe, 2001), avec l’éducation aux médias par le développement des compétences du XXIe siècle, les 4C (Communication, Collaboration Créativité et esprit Critique).

À la fin de l’année 2017, ce projet a été sélectionné par la Direction du Numérique Éducatif. Il fait ainsi partie des projets incubateurs prospectifs autour de thématiques innovantes ayant un potentiel impact dans l’enseignement et dans l’apprentissage. Ce projet piloté par la Délégation Académique au Numérique Éducatif de Toulouse est en partie financé par la Ministère de l’éducation.

Le projet scientifique APLIM est basé à l’Université de Toulouse 2 – Jean Jaurès dans le Laboratoire d’Études et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales sous la direction de Nathalie Spanghero-Gaillard. La recherche se propose d’étudier les effets de la réalité virtuelle sur les performances de compréhension orale par le biais de la focalisation attentionnelle et de l’engagement dans la tâche. Une thèse est en cours par Céline Meyran-Martinez.

Ce site est une présentation du projet d’un point de vue pédagogique.

Vidéo de présentation du projet (2018)

Source de l'image du logo: Twinkle